La publicité mobile géociblée atteinda 32 millards de Dollars d’ici 5 ans

9 2017
Publié par Vincent Herbelet

Les dépenses publicitaires ciblées selon l’emplacement représenteront 45% des recettes publicitaires mobiles totales d’ici 2021, indique BIA Kelsey.

Les ventes d’annonces ciblées par géo graphique devraient passer de 12,4 milliards de dollars en 2016 à 32,4 milliards de dollars en 2021, selon l’analyste local de marketing BIA Kelsey.
Depuis l’année dernière, les annonces géo-ciblées représentaient déjà 38% des 33 milliards de dollars dépensés aujourd’hui pour la publicité mobile. D’ici 2021 ces revenus devraient représenter 45% des dépenses publicitaires mobiles.

En juin, l’observation de BIA Kelsey sur l’ensemble du marché publicitaire local. Il demandait donc à ce que ces dépenses totales atteignent 172,2 milliards de dollars d’ici 2020; Pour un gain annuel décent de 4,2%.

Comme ce fut le cas, au cours des 10 dernières années le Marketing digital ainsi que la publicité ciblée atteindra environ 71 Milliards de dollars; Soit 41,6% du total des revenus publicitaires sur les medias locaux, contre 28,0% en 2015.
L’essor en tandem du marketing mobile et social a rapidement rattrapé le temps que les consommateurs consacrent aux mobiles. Alors que l’E-Marqueter enregistre encore une augmentation du temps passé sur le mobile. Celui-ci a atteint ses sommets, il reste assez dominant:
En 2016, on estime à 3 heures 15 minutes/jour, le temps que passent les utilisateurs d’applications mobiles et à 51 minutes leurs activités sur les navigateurs mobiles.

L’ESSOR DES COMMUNOTÉS LOCALES

BIA Kelsey et Borrell, son associé analyste de médias locaux, ont constaté une nette croissance du marketing sur réseaux sociaux selon l’espace régional et la localité. Cela par rapport aux formes plus traditionnelles d’investissements publicitaires.
Cela a en effet ouvert la voie à la publicité « natif-social » (Communauté locale) par les PME, poussée en grande partie par Facebook, qui a mis un accent particulier sur le marketing d’entreprise local.

En novembre, Borrell a constaté que les bannières ciblées «Local Digital» représentent 60% du chiffre d’affaires numérique; Les bannières non ciblées représentent 9%; La recherche payée représente 14%; Et la vidéo représente 4%.
Les annonces en langue locales auront généré près de 10,2 milliards de dollars de dépenses en 2016, pour atteindre 24,2 milliards de dollars en 2021.
Cette croissance découle par ailleurs des avantages formulés, des hautes performances et de la forte demande qui en résulte, a déclaré BIA Kelsey.

publicité ciblée

Source article et image