74% des clients sont prêts à partager des données personnelles à travers le wifi des points de vente si une offre leur était proposée

avr 13 2017
Publié par Vincent Herbelet

Selon un nouveau sondage réalisé par Hudhes Europe, les trois quarts des acheteurs sont prêts à partager leurs données personnelles de base sur un réseau wifi en magasin, si cela signifiait qu’ils recevront des réductions sur les produits de leur choix.

  • 85% ont déclaré qu’ils étaient plus susceptibles de partager des détails sur le type de produits qu’ils aimaient, tandis que;
  • 55% partagent des détails sur les magasins où ils préfèrent faire leurs achats.

Cependant, l’enquête menée à ce jour sur les attitudes des consommateurs à l’égard du partage de données en magasin a également révélé que :

  • Près de neuf sur dix (89%) ont craint d’être bombardés par des messages indésirables lorsqu’ils se connectent aux réseaux wifi des points de vente.
  • 63% ont été préoccupés par le fait que leurs données personnelles ont été volées lorsqu’ils partagent des données en échange de l’accès au réseau wifi.

Retail: Des données personnelles contre une offre commerciale

« Les consommateurs, en particulier les millennials, sont à présent très informés sur le DATA et la personnalisation. Et ils sont prêts à partager leurs données avec les magasins s’ils disposaient d’avantages sur l’accès wifi gratuit, tels que : les offres ciblées et les réductions en fonction de leurs préférences »; explique Dan Thornton, Responsable du développement de solutions chez Hughes Europe. « Pour capitaliser sur cette tendance croissante et se rapprocher des clients, les magasins doivent être transparents sur la sécurité des données et les politiques d’utilisation ; garantir également la pertinence des messages pour chaque individu. Si les consommateurs sont bombardés avec des spams, ils feront une cessation pour de bon.  »

L’enquête a révélé que les détails sur lesquels les répondants sont les plus disposés à partager sont : leur nom (86%), le genre (83%) et l’adresse électronique (69%). Mais peu sont prêts à partager des détails plus spécifiques tels que leurs dépenses mensuelles (10 %), l’adresse (11%) ou la bande de salaire (15%).

donnees personnelles
Source article et photo